[Autochtones-cop21] COP21 Retrouver Patricia Chatelain et José Le Piez en concert avec les ARBRASSONS à "l'Ambassade des Peuples autochnes" la Bellevilloise le 11/12 à partir de 17h00 le 12/12 à partir de 14h00

La Quinzaine Amazonienne 2015 laquinzaineamazonienne at gmail.com
Sam 5 Déc 03:57:56 CET 2015


COP21 Retrouver Patricia Chatelain et José Le Piez en concert avec les ARBRASSONS "l'Ambassade des Peuples autochnes" la Bellevilloise le 11/12 à partir de 17h00 le 12/12 à partir de 14h00

Vendredi 12 décembre Arts et chamanisme dans la lutte des peuples autochtones 14h00 Arbrasson , José le Piez & Patricia Chatelain (France) Introduction George Nuku (Nouvelle Zélande) Film "Exhibitions" de Pascal Blanchard et Rachid Bouchareb 8' Pascal Blanchard (historien), George Nuku (Nouvelle Zélande), Sébastien Minchin et la restitution de la tête Maori (Muséum de Rouen)

Patricia Chatelain et José Le Piez forment un couple d'anges primitifs. Après avoir inventé leurs instruments, les Arbrassons, ils créent des dialogues visuels et musicaux sous le nom d'Angeli Primitivi. Deux artistes qui partagent la même expérience sensible du monde.   En quête de l’invisible , ils interrogent la matière à la recherche d’une mémoire enfouie entre les fibres du bois. Ils inventent des univers sonores. Leur musique, inclassable, rappelle un langage profond et ancien. Une voix qui ne ressemble à aucune autre et pourtant paraît si proche, presque intime   Ce duo développe des rencontres avec d'autres musiciens tel que Beñat Achiary (voix) ou Dominique Regef (violoncelle) pour des trios ou +. Ils mettent en scène des spectacles musicaux en pleine nature ou en salle toujours inspirés des règnes végétal ou animal.   Arbrassons, José Le Piez Les Arbrassons , ces sculptures sonores uniques au monde, chantent sous la simple caresse de la main. Les sculptures sont brutes, monoblocs, il n'y a d'autre intermédiaire pour faire jaillir le son que la rencontre de la peau et du bois . C'est une invitation au voyage, au cœur de l'univers mythologique de l'arbre. Ces chants font résonner des racines enfouies au plus profonds de notre inconscient. Cette musique dépasse les clivages sociaux et culturels car elle parle le langage des sens.    

Arbrasson   L’invention d’instruments de musique acoustiques ou de sculptures sonores consiste depuis longtemps à détourner ou améliorer des procédés anciens classés parmi les trois grandes familles : percussions, cordes et vents. L’Arbrasson , en mettant en résonance un bloc de bois massif par une simple caresse de la main, représente une catégorie d’instrument inexploré : l’idiophone à bois frotté. Il utilise un geste simple et sensuel, celui que l’on voit quand la main est spontanément attirée par une belle courbe de bois poli ou le flanc rugueux d’une écorce. Mais là, stupeur, le morceau d’arbre massif, répond à cette légère sollicitation par des sifflements ou des chants grâce aux scarifications d’entailles formant des anches vibrantes. La disproportion entre la faible stimulation et la puissance du son surprend et ajoute à la magie de ces objets sonores non identifiés.   Le procédé est découvert par le sculpteur José Le Piez en juin 1997 puis référencé par la National Gallery de Washington et la bibliothèque de Ottawa en 2006. Wikipédia présente son œuvre dans l’histoire des arts interactifs. L’Arbrasson ne provient pas d’une réflexion technique. José le fait émerger de la face cachée du bois car il ne cherche pas, il sculpte comme le jardinier Gilles Clément cultive des terreaux fertiles aux apparitions. C’est l’esprit mushotoku (sans intention) issu d’une pratique des arts martiaux Japonais et du Zen qui structure la démarche intuitive de josé. L’improvisation, plus qu’une discipline, est pour lui une philosophie qu’il applique à la sculpture, à la lutherie sauvage et dans son parcours musical. Formes et sons trouvent leur source dans un mouvement calligraphique et chorégraphique. Le geste témoignage d’une démarche perceptuelle reliant espace et volume avec les vibrations sonores et visuelles, comme une rencontre de Henry Moore et John Cage. Le geste du sculpteur est corrélatif avec celui du musicien improvisateur. L’Arbrasson n’est pas un objet ni même un instrument mais le récit matérialisé de cette aventure.   José Le Piez collabore avec le musée de l’homme puis le musée du Quai Branly et l a Cité de la Musique . Ses recherches en ethnomusicologie permettent de redécouvrir le seul cousin ethnique des Arbrassons connu à ce jour dans l’histoire. Dans son « origine des instruments de musique », André Schaeffner écrit qu ’il est «certainement l’un des plus étranges qu’ait inventé l’homme ».   Il s’agit du Nounout ou Livika , un « tambour à friction » de Nouvelle Irlande (Papouasie), instrument funéraire servant à imiter la voix de l’esprit de la forêt et du mort arbitrant la répartition des richesses au sein du groupe. Malgré ces correspondances musicologiques et philosophiques, les Arbrassons vivent leurs développements libres de toute appartenance ethnique et esthétique comme une entité autonome qui habite leur auteur. Leur originalité en fait même un instrument universel qui avant tout interpelle l’essence de notre relation à l’arbre. Par sa genèse et ses développements musicaux, cette découverte soulève la capacité, dans notre propre relation au monde, à recevoir sans esprit de profit les fruits offerts.   Chaque Arbrasson est une pièce unique qui possède sa ligne mélodique. Cette partition sculpturale sert de thème à l’improvisation musicale de José et Patricia Chatelain qui interprètent ces sons complexes sur une « gamme cosmique ». Ces sculptures sont des rêves incarnés dans le bois qui chantent le vent et la terre, le soleil et la lune.     Les Yanomamis d’Amazonie nomment le poste radio l’arbre à sons, ce qui signifie pour eux le lieu où dialoguent les esprits.

contact jose.lepiez at wanadoo.fr      

Cliquez sur le lien ci-dessous pour ouvrir le message dans un navigateur :
http://mandrillapp.com/track/click/30119679/laquinzaineamazonienne.com?p=eyJzIjoiQ3ZrbGgwbG9WdmYxSXpoU3RlellUTk9CR3FFIiwidiI6MSwicCI6IntcInVcIjozMDExOTY3OSxcInZcIjoxLFwidXJsXCI6XCJodHRwOlxcXC9cXFwvbGFxdWluemFpbmVhbWF6b25pZW5uZS5jb21cXFwvc29cXFwvNEw1bFJjTGs_Y2lkPTg1NjM0MjFlLWU2MWYtNDg2Yy05NjczLTBlNWUzZTRmZDc4Y1wiLFwiaWRcIjpcIjA5NTMxMTQ3NzE1MjQ1Y2M4OWRiZGRhZWE3ZmJmYTFjXCIsXCJ1cmxfaWRzXCI6W1wiYjk4YjRlMjVhODhjYzI5YzVmZmNlOGRmYzBjZjFjN2VmYzg1MGQ3OVwiXX0ifQ

Vous avez reçu cet email car vous êtes abonné à ce site
http://mandrillapp.com/track/click/30119679/laquinzaineamazonienne.com?p=eyJzIjoiZ3BlOXE3YTdXel9DTk1CaEFiN3V3R0RSVDFFIiwidiI6MSwicCI6IntcInVcIjozMDExOTY3OSxcInZcIjoxLFwidXJsXCI6XCJodHRwOlxcXC9cXFwvbGFxdWluemFpbmVhbWF6b25pZW5uZS5jb21cXFwvXCIsXCJpZFwiOlwiMDk1MzExNDc3MTUyNDVjYzg5ZGJkZGFlYTdmYmZhMWNcIixcInVybF9pZHNcIjpbXCI3OWVhNjMwNTA5YWIyNzdmZGM0MmFjMDU1NGZiMjkyMjgzOWFhYWM5XCJdfSJ9

Si vous pensez avoir reçu cet email par erreur ou si vous souhaitez vous désabonner, cliquez ici
http://www.wix.com/my-account/contacts/unsubscribe?metaSiteId=7a688947-e2e9-4c7e-a69c-8dd71f3d21cc&unsubscribeToken=abcefd4d5885911e7f4ea863ecce180388e169a39e4c714f1a99cb3376c2b706d565e9fc59ddb7aaa1ecc539e97e240016089709922122050a9a9f1ddee7a62048f80f052e4491fa1d3fb4f7fa562bd6445fe65559299dd1ed48d4aea7087f2609f104e5b223cc5ae47e2868ada1106c32dc134ddf2cecc48fb688d821a5d2f84c0988fab576410e138bc579bd53837c3def071c60e62821709f47cf09dfb6c1ac1059ad3a66a3a0e03e3f49e20809297cb1c68733dc7c5725172944d373992c8ac6ecfeb6a253df3534be0c1f0197dd6950a5a4bb4a83685fb36d6ff611b4b4b53150ec151c98243674fbaff58265a070386f7a76877b43a6757101129b1ccea8b3013c24d7e31ce7d4b968d7bc6ff786b99cf72a36755250403833a77f4e0f0a21572cbab62af6ba26c41331abf4b99cd0b40686d323299a386b1044179293bf314cc6d06125837a94d746724547619d7735adb1b8987b6f05e492678276548a3f097bc019ab8615c6507cac3bb6a4047daab2b784574709a77ad3142d3d60f50bec103f4e12e75f6952dd266b4385e56b7a81b9168db82439b37ee9163dcd&siteName=15amazonienne
-------------- section suivante --------------
Une pièce jointe HTML a été nettoyée...
URL: </pipermail/autochtones-cop21/attachments/20151205/b64426a9/attachment-0001.html>


Plus d'informations sur la liste de diffusion Autochtones-cop21