[Autochtones-cop21] « It Takes Roots » / IEN - "Défendre. Protéger. Renouveler. Résister. Nous sommes la Ligne Rouge de la Terre Mère." (Washington DC, le 28/04/17)

Silvanu silvanu at samizdat.net
Ven 21 Avr 17:02:21 CEST 2017


> « It Takes Roots » / IEN - "Défendre. Protéger. Renouveler. Résister. Nous sommes la Ligne Rouge de la Terre Mère." (Washington DC, le 28/04/17)
> publié par CSIA-Nitassinan
> 
> http://www.csia-nitassinan.org/spip.php?article819
> 
> 
> - En 2015, le CSIA-Nitassinan était aux côtés de nos amis et partenaires du Réseau Environnemental Autochtone (IEN), membre de de la coalition « It Takes Roots », pendant les actions pour le climat lors de la COP21 à Paris, notamment sur l’action "Ligne Rouge", Place de l’Etoile. « It Take Roots » a décidé d’organiser une nouvelle initiative "Ligne Rouge" à Washington DC, le 28 avril prochain, afin de dénoncer les pratiques du gouvernement américain et la politique énergétique du Président Trump qui vont à l’encontre des mesures pour lutter contre le réchauffement climatique. Le CSIA-Nitassinan vous propose la traduction de leur communiqué de presse :
> 
> « Défendre. Protéger. Renouveler. Résister.
> Nous sommes la Ligne Rouge de la Terre Mère. »
> Le 28 avril 2017. 14h.
> A Washington, D.C.
> 
> Emprunter les chemins autochtones pour faire grandir la résistance.
> 
> Nous sommes la Ligne Rouge de la Terre Mère.
> Défendre, protéger, renouveler, résister
> Emprunter les chemins de l’action de la Ligne Rouge.
> 
> Communiqué de presse du 18 avril 2017
> 
> Contacts : 
>  It Takes Roots, ITRpressinquiries at gmail.com 
>  Beth Patel, Grassroots Global Justice Alliance, 916-806-4004, BethGGJ at gmail.com 
>  Jason Schwartz, Greenpeace, 347-452-3752, jason.schwartz at greenpeace.org 
>  Jade Begay, Indigenous Environmental Network, 505-699-4791, jade at ienearth.org
>  
> Date et heure : Vendredi 28 avril 2017, 14h
> Lieu : Bâtiment du Capitole côté Sénat, Washington, D.C.
> 
> 
> 
> [Washington, D.C.] « It Takes Roots », une collaboration entre Grassroots Global Justice Alliance, Climate Justice Alliance, Indigenous Environmental Network, et Right to the City Alliance, va organiser une action directe non-violente en formant une “ligne rouge” pour symboliser les multiples lignes qui ne doivent pas être enfreintes par les firmes et les gouvernements dans la sévère crise climatique qui ne cesse de s’aggraver.
> 
> « Cela concerne la force dans l’unité ; divers groupes de personnes sont en train de se rassembler comme jamais auparavant et sont en train de créer une ligne rouge de protection contre le capitalisme, le militarisme et le racisme. Nous sommes ici afin d’impulser des solutions à l’instar des droits des autochtones, du désinvestissement, et de l’énergie renouvelable en continuant à nous battre pour une juste transition s’éloignant d’une économie fondée sur l’énergie fossile ». - Kandi Mossett, organisatrice de la campagne Energie et Climat Autochtones d’Indigenous Environmental Network.
> 
> En 2015 lors de la conférence sur le changement climatique à Paris, des communautés de premier plan et des leaders autochtones ont maintenu une ligne rouge, demandant à placer au centre des négociations internationales la protection de ces communautés. La Ligne Rouge représente un point figuratif de non retour en arrière où la sécurité ne peut plus être garantie. Durant l’action directe, plusieurs groupes, incluant des autochtones, des vétérans, et des jeunes, maintiendront figurativement la ligne rouge et connecteront des luttes au premier rang desquelles la justice climatique, raciale, économique, celle vis-à-vis des autochtones et des genres.
> 
> Dans le contexte de l’administration présidentielle qui a défendu des économies extractives et le déni du changement climatique, remobiliser la Ligne Rouge sera un puissant appel à action. Dans les communautés autochtones, noires et de couleur, les impacts du changement climatique se sont déjà faits ressentir, au côté du racisme et du militarisme grandissants. Cette action tend à se concentrer sur leurs impacts sur ces communautés, ainsi qu’à demander le désinvestissement militaire et extractif, l’investissement dans le contrôle auprès des communautés et la « juste transition », un mouvement s’éloignant des économies extractives pour se rapprocher du local, du vivant, et des économies durables. 
>  
> Une liste des intervenants peut être trouvée ici ainsi que plus d’informations sur It Takes Roots.
> 
> 
> Qui : 
> It Takes Roots (Grassroots Global Justice Alliance, Climate Justice Alliance, Indigenous Environmental Network, Right to the City Alliance)
>  
> Quoi : 
> Action directe non-violente, « Nous sommes la Ligne Rouge de la Terre Mère »
>  
> Quand : 
> Vendredi 28 avril 2017, 14h
>  
> Où : 
> Bâtiment du Capitole côté Sénat, Washington, D.C.
> 
> Traduction  : Aurélie Journée (CSIA-Nitassinan, Paris - France)
> 
> 
> http://www.csia-nitassinan.org/spip.php?article819

-------------- section suivante --------------
Une pièce jointe HTML a été nettoyée...
URL: </pipermail/autochtones-cop21/attachments/20170421/67f15775/attachment.html>


Plus d'informations sur la liste de diffusion Autochtones-cop21