[Autochtones-cop21] DEMAIN AU CICP - Conférence en prélude à la COP26 : Climat, droits humains et colonialisme (Paris, le 30/09/21)

Silvanu silvanu at samizdat.net
Mer 29 Sep 18:25:10 CEST 2021


Conférence en prélude à la COP26 : Climat, droits humains et 
colonialisme (Paris, le 30/09/21) 
<https://www.csia-nitassinan.org/spip.php?article1209>

publié par CSIA-Nitassinan 
<https://www.csia-nitassinan.org/spip.php?auteur2>

https://www.csia-nitassinan.org/spip.php?article1209

*Conférence en prélude à la COP26 : Climat, droits humains et colonialisme*

Le *jeudi 30 septembre 2021* - 19h

Au *Centre international de culture populaire (CICP)*
Salle "L’Internationale"
21ter rue Voltaire, Paris 11e
(Métro : Rue des Boulets, L9 - RER : Nation)

L’antenne française de l’association Carré Géo & Environnement travaille 
depuis 2015 à décrypter les idées reçues et préjugés sur les personnes 
migrantes et exilées. Ce travail passe par l’accompagnement 
administratif et juridique qu’elle apporte à ces personnes dans le cadre 
de leurs procédures de demande d’asile et d’installation en France.

Avec pour objectif de changer l’idée reçue selon laquelle ces personnes 
ne pourraient pas apporter de plus-value à l’économie et à la culture 
des pays d’accueil.
Bien évidemment, l’association Carré Géo & Environnement travaille dans 
le même temps à la réalisation et à la mise en application concrète du 
droit à rester chez soi et à y vivre dans des conditions dignes.

L’atteinte de l’objectif du droit à vivre dignement chez soi passe par 
son engagement dans le processus onusien des négociations sur le 
changement climatique, avec pour ambition d’influer sur les décisions 
prises dans ce processus, en faveur des communautés impactées par le 
changement climatique. Notamment les déplacé.e.s environnementaux et 
climatiques.

Ainsi, elle a organisé de manière constante des évènements lors des 
négociations climat de l’ONU, et plus récemment dans le cadre de la 
COP25, une conférence parallèle sur les enjeux politiques des migrations 
environnementales.
En effet, elle mène depuis 2015, des activités de plaidoyer pour 
l’adoption au niveau pays et international d’un instrument juridiquement 
contraignant en faveur de ces personnes déplacées en raison de la 
dégradation de leur espace de vie et du réchauffement climatique.

En novembre 2019, elle a, en coalition avec d’autres organisations de la 
société civile, produit une publication sur l’état des lieux des 
réflexions sur les migrations environnementales et climatiques.

Pour peser sur le politique, elle a initié depuis avril 2020, dans le 
cadre de l’initiative liée à l’inventaire des positionnements des 
organisations sur les déplacements des populations induits par le 
changement climatique et la dégradation de l’environnement la production 
d’un rapport portant inventaire des réalités sur le contexte des 
déplacements des populations induits par le changement climatique et la 
dégradation environnementale.

Pour l’association Carré Géo & Environnement la solution pour combler de 
manière contraignante le vide juridique qui entoure la protection de cet 
aspect humain des conséquences néfastes du réchauffement climatique et 
de l’activité des multinationales, est désormais politique.

*C’est dans ce contexte qu’elle co-organise avec le CSIA, en prélude à 
la COP26, une conférence-débat sur le thème : climat, droits humains et 
colonialisme*

*Objectifs*
Il y sera question de décrypter sur le plan juridique les enjeux liés à 
la protection des déplacé.e.s climatiques, négociés lors des conférences 
climat au sein du mécanisme international de Varsovie sur les pertes et 
préjudices de la convention climat de l’ONU. Ce sera aussi l’occasion 
d’alerter sur la marginalisation des communautés impactées par 
l’accaparement des écosystèmes forestiers, et dont les origines seront 
analysées d’un point de vue du néo colonisé.

*Intervenant.e.s*
- *Me Alice Nkom*, avocate au barreau du Cameroun et lauréate en 2014 du 
prix des droits humains de la section Allemande d’Amnesty International
Fervente militante des droits humains, elle est sensible au plaidoyer 
pour la protection des déplacé.e.s environnementaux et climatiques, et 
travaille particulièrement sur la défense des droits des communautés 
locales au Cameroun

- *Ibrahim Mbamoko*, secrétaire exécutif de l’association Carré Géo & 
Environnement Il coordonne depuis 2015 les activités de plaidoyer de 
Carré Géo & Environnement, en faveur de la protection des déplacé.e.s 
environnementaux et climatiques

- *Taneyulime*, Kali’na de Guyane "française", Présidente et 
co-fondatrice de l’association Aukae, pour la préservation des 
territoires autochtones et le rayonnement de la culture et des arts Kali’na.

- *Raymond Jalta*, militant décolonial de Martinique, membre du 
CSIA-Nitassinan

*Évènement Facebook à partager :* https://fb.me/e/1u7adWDZD 
<https://fb.me/e/1u7adWDZD>

<https://fb.me/e/1u7adWDZD>

https://www.csia-nitassinan.org/spip.php?article1209

-- 

	

*Sylvain DUEZ*
/Chargé de projets/

----------------------------
Centre international de culture populaire (CICP)
21ter Rue Voltaire, F-75011 Paris, France
tel. +33-(0)143721573, fax. +33-(0)143721577
Courriel général :info at cicp21ter.org
Courriel Réservation de salle :resa at cicp21ter.org
www.cicp21ter.org


-------------- section suivante --------------
Une pièce jointe HTML a été nettoyée...
URL: <https://panel.globenet.org/pipermail/autochtones-cop21/attachments/20210929/8778d715/attachment-0001.htm>
-------------- section suivante --------------
Une pièce jointe autre que texte a été nettoyée...
Nom: LOGO CICP quadri.jpg
Type: image/jpeg
Taille: 676463 octets
Desc: non disponible
URL: <https://panel.globenet.org/pipermail/autochtones-cop21/attachments/20210929/8778d715/attachment-0001.jpg>


Plus d'informations sur la liste de diffusion Autochtones-cop21