[CNT Infos Isère] Tract CNT pour la manif "Poutpout, Bubush" du 5 juin

Patrick patbakou at cnt-f.org
Ven 4 Juin 17:09:46 CEST 2004


Notre monde est en guerre.

   Alors que les " vainqueurs du nazisme " venus " libérer l’Europe " il
y a 60 ans débarquent pour colporter leur message de paix, il est
nécessaire de les démasquer. Ne nous laissons pas abuser par les
discours sécuritaires et complaisants de nos sociétés. Nous vivons dans
un monde de violence, basé sur la violence, répandant haine et
destruction tout autour de lui. Aujourd’hui, comme au XXe siècle, c’est
par le terrorisme d’État que les occidentaux règnent sur la planète.
Sous Mitterrand et Chirac, l’armée française s’est impliquée dans de
multiples conflits à travers le monde, en Irak, en Yougoslavie, en
Afghanistan, en Côte d’Ivoire, et un génocide au Rwanda. Les alliances
et oppositions se nouant au gré d’intérêts économiques et
géostratégiques ponctuels. 

Des entreprises françaises répandent la violence de l’exploitation capitaliste, 
destruction des peuples et des ressources naturelles. 

De la Birmanie au Cameroun, de Guyane jusqu’en
Kanaky, ce ne sont que déplacements de population, meurtres,
déforestation et empoisonnement des eaux et de la terre.

Les Etats-Unis, dont la famille Bush n’est qu’une des fidèles
mercenaires, dominent une scène mondiale où de nombreuses puissances
rivalisent de cynisme et de cruauté pour arracher les morceaux d’un
accaparement général des richesses. Quel observateur attentif de la
politique US est véritablement surpris par les atrocités révélées en
Irak et en Afghanistan ? Faut-il vraiment rappeler le génocide des
Indiens d’Amérique, Hiroshima, Nagasaki, le soutien aux dictatures
d’Amérique Latine, la détention illégale de prisonniers à Guantanamo ?

Quant à la Russie, il suffira de dire que, avant Poutine déjà, Staline
avait fait tuer et déporter un tiers de la population tchétchène après
la guerre mondiale. L’accès au pétrole de la Caspienne et le vital
débouché vers la mer Noire provoquent sa malédiction historique.

Dans cette foire d’empoigne mondiale, des groupes armés se réclamant de
l’Islam sont apparus. Leur opposition affichée au modernisme occidental,
dans le but de rallier des populations qui se sentent flouées, masque
mal une volonté de conquérir le pouvoir dans les pays pétroliers, en
favorisant l’émergence de théocraties.

Comme à chaque fois en temps de guerre, chaque gouvernement promulgue
des lois d’exception qui deviennent la règle, pour le plus grand profit
du patronat et des classes dirigeantes. Précarité, criminalisation des
pauvres et contrôle social gagnent sans cesse du terrain.

Face à ce triste tableau, la CNT appelle à la résistance. Non seulement,
il est nécessaire de ne pas se soumettre à cet ordre social qui
culpabilise les pauvres, les malades, les vieux et les migrants, mais
encore faut-il aller au-delà de la protestation symbolique. Manifester
contre la guerre, mais surtout provoquer une grève frappant l’industrie
militaire. Hurler contre Bush, mais surtout viser les intérêts
économiques des sociétés qui profitent des guerres. Protester contre le
racisme, mais surtout s’engager pour le séjour de tous les sans papiers.
Construire une communauté humaine sur des bases fraternelles et
égalitaires ne se fera pas avec de simples discours, mais avec un
engagement concret et véritable, contre tout pouvoir établi, politique
ou économique.


CNT Secrétariat international


PS: après la sécu, la manif contre "Poutpout, Bubush" à 17h30. Lieu: ?

-- 
Patrick










Plus d'informations sur la liste de diffusion Contacts.38