[CNT Contacts.38] Tract de la fédération éducation pour la gréve du 25 mai

Patrick patbakou at cnt-f.org
Lun 24 Mai 09:27:44 CEST 2004


*Fédération des Travailleurs/*

*travailleuses de l'Education CNT*


9 place Lazare Goujon, palais du travail 69100 Villeurbanne


 Permanence tous les mercredi de 17h à 19h


 au 44 rue Burdeau


 69001 Lyon


 TEL :04.78.27.05.80 mail : fede.educ at cnt-f.org




*25 mai, une grève sans lendemain ?*


Les fédérations de l'Education FSU / CGT / UNSA / CFDT ont décidé 
unilatéralement d’appeler à une journée de grève le mardi 25 mai 2004. 
La CNT- FTE participera, sous une forme critique, à cette journée de 
mobilisation.


   Légitimité et urgence des revendications pour l’éducation

Les revendications mises en avant par l’intersyndicale nous semblent 
néanmoins des plus légitimes. Il y a même urgence à les faire aboutir si 
l’on ne veut pas voir le service public d’éducation continuer à se 
dégrader et la rentrée 2004 être encore plus catastrophique que la 
précédente. En aucun cas nous ne remettons en cause la justesse, la 
légitimité et l’urgence de ces revendications.

Mais il nous semble qu’après l’échec du mouvement de grève du printemps 
dernier, qu’après la réussite de la journée de grève du 12 mars 2004 et 
alors que la démolition sociale généralisée se poursuit nous ne pouvons 
pas en rester là. Il s’agit bien de savoir quel sens et quel objectif 
donner à cette journée du 25 mai.


   Quel sens donner à une nouvelle journée de grève de 24H00 ?

La réussite de la journée de grève du 12 mars dernier a permis de 
montrer que la détermination à se battre était toujours présente dans 
l’Education nationale. Pourquoi alors se redonner les mêmes objectifs 
deux mois plus tard comme le propose l’intersyndicale, sachant très bien 
que cette grève sera sans lendemain si nous nous contentons de « montrer 
notre détermination » ? Nous ne pouvons que regretter qu’il n’y ait pas 
eu d’initiative et une mobilisation plus rapidement à la suite du 12 mars.

Lancée par les Etats-majors parisiens à quelques semaines de la fin de 
l’année afin de « donner le change », cette journée d'action ne 
s’inscrit donc dans aucune dynamique et n’offre que peu de perspectives. 
Au contraire, pour espérer renverser la vapeur dans L’EN comme ailleurs, 
c’est bien un mouvement interprofessionnel de l’ampleur de celui de 2003 
qu’il faudra relancer à la rentrée prochaine.


   Construire un rapport de force plus large

En effet, face au rouleau compresseur libéral il est nécessaire de 
construire un rapport de force qui dépasse le cadre de l’Education 
nationale, sans pour autant oublier nos propres revendications. L’enjeu 
est bien de construire une mobilisation qui marche sur ses deux jambes, 
celle de nos revendications professionnelles et celle des convergences 
avec d’autres secteurs, et en premier lieu les autres services publics. 
Ceci sur des thèmes qui nous touchent toutes et tous, qui soient 
transversaux à nos secteurs d’activités comme la précarité, la défense 
des services publics et la défense de la sécurité sociale qui est 
aujourd’hui en première ligne de l’offensive patronale et étatique.

Lancer, à l’occasion de cette nouvelle journée de mobilisation, un appel 
unitaire au moins à l’ensemble des services publics nous semblait donc 
des plus nécessaire. C’est pourtant ce que refusent les organisations de 
l’intersyndicale alors que dans la même semaine plusieurs autres 
secteurs importants de la fonction publique seront en grève : finances 
le 25/05, EDF-GDF et SNCF (?) le 27/05 ! C’est donc à nous, à la base, 
de tout faire pour rendre effectif le caractère interprofessionnel et 
unitaire de ces journées de grève. Partout, organisons des 
manifestations, des actions et des AG communes avec nos collègues des 
autres secteurs publics en grève !

*Pour nous, seuls les personnels dans leurs AG, ont la légitimité pour 
changer de cap et fixer
d’autres objectifs de mobilisation.* *La CNT Education sera donc en 
grève et sera présente dans la rue le 25 mai prochain afin d’être aux 
côtés de tous les collègues qui souhaitent continuer à se battre pour 
une autre école mais aussi pour une autre société.*


       *MANIFESTATION :* Esplanade Léonid Brejnev, 10 *AG : *café des
       sports, 14H

-- 
Patrick


-------------- section suivante --------------
Une pièce jointe non texte a été nettoyée...
Nom: TractCNTEduc25mai.pdf
Type: application/pdf
Taille: 79808 octets
Desc: non disponible
Url: http://cnt-f.org/cgi-bin/mailman/private/contacts.38/attachments/20040524/5bd19a06/TractCNTEduc25mai-0001.pdf


Plus d'informations sur la liste de diffusion Contacts.38