La CNT en lutte : l'AP-HP, l'ESA, les migrants de la Chapelle

Liste d'infos de la CNT en région parisienne infos-cnt-paris at cnt-f.org
Mar 30 Juin 08:48:49 CEST 2015


Si vous avez des difficultés pour visualiser ce message, consultez cette page.
 
 
  
“ À la veille de l'été, 
Ah ! on expulse, on licencie, 
Ah ! l'on coupe et l'on tranche 
Dans nos droits et nos vies 
Et bientôt… bientôt 
Sur les routes des vacances
Le gouvernement annonce un plafonnement des indemnités lors de licenciements contestés devant les prud'hommes pour les TPE. Nous comprenons que le gouvernement accuse les prud'hommes de ne pas être au service des patrons. Mais n'étaient-ils pas censés être au service de ce qu'ils appellent justice et équité ? Le gouvernement affirme donc que justice et équité ne doivent être qu'au service du capital. 
Il y a leurs discours, pensés loin de nous et édictés depuis leurs salons, et puis il y a nos vies. Celle dans laquelle à la veille d'un bel été nous aimerions ne penser qu'à ces vacances que nous aimerions avoir...
Migrants de la Chapelle : le PS ventile
 
Depuis des mois, un campement de réfugié-e-s s'était installé sous le métro aérien au pont de la Chapelle. Au-dessus des rails de la gare du Nord, tou-te-s attendaient un passage vers l'Angleterre ou une possibilité de demande d'asile en France. Mais le gouvernement, fantasmant un « appel d'air » qui ferait venir des millions de pauvres « chez nous », a préféré rendre leur parcours impossible : procédures compliquées, logement d'urgence saturé, aides matérielles inexistantes. Les migrants, jeunes isolé-e-s, familles, venant de pays en guerre ou soumis à des régimes politiques autoritaires et corrompus, n'avaient d'autre choix que de se regrouper et de vivre à la rue.
Mais la misère pique les yeux du PS, alors le 2 juin, le ministère de l'Intérieur, aidé par ses collaborateurs et complices de France terre d'asile – qui, comme pour les MIE (mineurs isolés étrangers), sert de caution morale pour justifier les expulsions et le tri des migrants – a « évacué » le campement « pour raisons sanitaires ». Les communicants ont essayé de faire croire à une belle opération humanitaire... En fait, il s'agissait bien d'une rafle faite par des flics nombreux et très équipés. Mis dans des cars, les migrant-e-s ont été dispersés en lointaine banlieue ou à 300 mètres de là. Les quelques migrants logés sont revenus très rapidement, mis à la rue au mieux trois jours après, ou tout simplement affamés, loin de Paris et de ses possibilités de s'organiser collectivement.
 		
		
Lire la suite
 
La CNT en lutte !
Le service public de santé à la merci des technocrates
 
De nouveau, une attaque frontale 
contre les personnels dans un service public
Celles et ceux qui sont régulièrement remerciés par les plus hautes autorités de l'État pour leur engagement et leur investissement sont tout aussi régulièrement attaqués par les mêmes, non plus dans des discours mais par des actes. 
En 2002, le gouvernement octroie les 35 h avec son lot de RTT, à peine plus de dix ans plus tard, le gouvernement amené par le même parti revient dessus.
Lire la suite
 
 
ESA : derrière les murs, la barbarie journalière
 
La lutte à l'ESA se poursuit et de plus en plus de syndiqués et sympathisants viennent porter leur aide aux six camarades en lutte. Une camarade de la CNT, venue devant l'école porter son soutien, raconte.
Je n'aurais probablement jamais eu ouï-dire de l'école, si d'aventure je n'avais rencontré au sein du syndicat CNT (Confédération nationale du travail), où je suis investie, des camarades en lutte contre leur direction. Et plus spécifiquement, contre ce qui s'y passe quotidiennement, derrière ses grands murs. J'écoutais les témoignages et lisais les comptes rendus. Leur situation dans un syndicat des travailleurs de l'éducation, majoritairement formé de titulaires de la fonction publique, paraissait en permanence en décalage – statutairement et syndicalement – à l'image de tous les contractuels et les salariés de la sous-traitance, employés dans le secteur public. Étudiante, je me sentais proche de leur condition, du fait d'avoir derrière moi et présentement, un nombre important de boulots alimentaires. Soumise régulièrement à une prise d'otage en règle, toujours fautive, avec de multiples supérieurs et le supplice d'adhérer « aux besoins » de l'entreprise. Les comparaisons étaient troublantes. Quelle sont les différences avec une entreprise « diabolique » classique ?
Inhumanité banale du monde du travail et ses moyens intarissables de petites perversions et tortures quotidiennes, larvées ou ouvertement revendiquées des patrons. 
Les conflits du travail, le droit privé avec son cortège d'ingéniosités anti-employés, l'indifférence insolente de la direction à considérer les risques de maladies professionnelles et son entêtement à harceler plus petit que soi, sont la gestion et le déroulement ordinaire des activités de l'école.
Lire la suite
 
La CNT en brèves
✪ Le Journal du Pays Basque : 
victoire des ex-salariés
Après plus d'un an d'attente, deux ex-salariés viennent de remporter une victoire dans leurs démarches visant à faire valoir leurs droits largement piétinés par une direction qui ne s'encombrait pas de ses obligations au regard du droit du travail.
Lire la suite
 
✪ CNT Infos - été 2015
Le CNT Infos de l'été 2015, le 4-pages des syndicats de la CNT de la région parisienne, vient de sortir.
Lire la suite
 
✪ Grève le 25 juin dans la santé, 
le social et le médico-social
Le jeudi 25 juin 2015, les personnels travaillant dans les secteurs de la santé, du social 
et du médico-social (du public comme du privé) seront en grève à l'appel de plusieurs organisations syndicales. 
La CNT sera mobilisée.
Lire la suite
 
✪ Le management au PTT
A Groslay (95) on manage à coup de chantage, de pression pour faire filer droit le personnel !
Lire la suite
 
 
Le 6 juin, la CNT manifestait son antifascisme à l'occasion des deux ans de la mort de Clément Méric

 
Un succès pour le tribute to Joe Hill 
au 33 rue des Vignoles !
 
Une quinzaine de musiciennes et musiciens se sont succédé sur scène pour interpréter, en français, des chansons de Joe Hill à l'occasion de la sortie du livre Joe Hill. La création d'une contre-culture ouvrière et révolutionnaire aux États-Unis de Franklin Rosemont, aux éditions CNT-RP.             
Plus de 200 personnes se sont retrouvées au 33 rue des Vignoles pour chanter, applaudir et rigoler à l'écoute de ces textes souvent sarcastiques, drôles et toujours d'actualité un siècle après la mort du poète IWW.
À cette occasion a été offert un “little red and black songbook”, dans l'esprit des “little red songbook IWW” du début du XXe siècle, reprenant les textes de Joe Hill chantés ce soir là et leur interprétation en français. 
Cette soirée de musique, de chant, militante, drôle, festive et familiale a été l'occasion de rappeler les luttes d'hier et d'aujourd'hui mais aussi de faire vivre d'autres rapports humains, artistiques et culturels.
 		
		
Lire la suite
 
Permanences 
des syndicats de la CNT
Tous les lundis de 14 à 19 heures 
le 1er mercredi du mois de 17 à 19 heures
➔ Prendre contact avec notre organisation, échanger sur nos pratiques et orientations, ceci quel que soit votre secteur professionnel
➔ Découvrir le Service librairie de la région et les dernières publications des Éditions CNT-RP, ou d'autres maisons d'éditions
➔ Vous procurer des tracts, autocollants. Obtenir des informations.                     
➔ Rejoindre notre organisation.
 
Nous contacter 06 95 45 67 62
 
T-shirt CNT 
Autogestion : ne laisse personne décider à ta place

 
 
Soutenons le 33, rue des Vignoles

 
Signez la pétition de soutien 
pour la défense du 33, rue des Vignoles
 
Plus de 1175 personnes ont déjà signé la pétition pour la défense du 33 !
 Page facebook de soutien au 33
 
 
La CNT  /  Qui sommes-nous ?  /  Contact
 
Pour toute question concernant votre abonnement : cliquez ici
 
-------------- section suivante --------------
Une pièce jointe HTML a été nettoyée...
URL: </pipermail/infos-cnt-paris/attachments/20150630/f8a0ec12/attachment-0001.html>


Plus d'informations sur la liste de diffusion Infos-cnt-paris