[CNT] Intermittents du spectacle : news

liste-cnt at cnt-f.org liste-cnt at cnt-f.org
Lun 30 Juin 11:59:24 CEST 2003


des nouvelles d'un peu partout (paris, Grenoble, Nantes, Avignon..., 
ce qui s'est passé ce week-end chez les intermittents du spectacle

***********************************************************************
La CNT spectacle région parisienne fortement investie dans la coordination
des intermittents et des précaires d'ile de france appelle à se mobiliser
sur les différents rendez-vous suivants et appelle à la grève générale dans
le spectacle et l'audiovisuel :

Lundi 30/06
RDV 10h M° Père Lachaise pour action
RDV 14h Assemblée Nationale pour action avec les archéologues en lutte
(défense de l'archéologie préventive)
RDV 17h Grande halle de la villette pour AG

Mardi 01/07
RDV 13h M°Couronnes pour action

Permanence d'infos lundi 30/06 19h30-21h au 33 rue des Vignoles, 20e,
M°Avron/Buzenval

***********************************************************************
1/ Récit d'un copain de la CNT à Grenoble (29/06):
Nous sommes partis hier 60 intermittents de Grenoble vers Vienne rejoint
sur place par 80 Lyonnais.
En nous infiltrant dans la file des spectateurs, nous avons pu bloquer
l'entrée du public jusqu'à 8h30.
La direction du festival a fini par les faire rentrer par l'entrée VIP,
qui avait échappé à notre vigilance.
Comme on commençait à faire pas mal de bruit, deux d'entre nous ont été
invités sur le plateau de France Inter (qui restransmettait la soirée en
direct).
La phase deux a ensuite demarré, avec l'entrée en action des cornes de
brumes.
Pour les fines oreilles des amateurs de jazz, la cornes de brume semble
mal s'allier avec le piano et la guitare puisqu'on a vu sortir le public
tout au long de la soirée, jusqu'à ce que France Inter coupe le direct
avec Vienne et que la tête d'affiche interrompe son concert avant la fin.
Les rapports avec le public ont été doubles : certains nous soutenaient
et on pris des tracts pour les distribuer dans l'arène, d'autres
criaient "CRS au boulot" entre les chansons et nous lançaient des pierres.
Pour une première action régionale, un peu improvisée, c'était plutôt
réussi.
Mais la lutte ne fait que commencer, la signature de Fillion étant
prévue pour fin Juillet (source CGT).

****************************************************************************
*
2/ Récit par un copain de la CNT à Nantes

Voici une petite Synthèse de ce qui s'est passé sur Nantes depuis Vendredi.
Au lendemain de notre occupation de la Maison de la Culture de Loire
Atlantique, il ya avait environ 400 à 500 professionnels du spectacle en AG
au Lieu Unique. C'est pas si mal. La grève générale de nos secteurs a été
reconduite à l'hunanimité et ce, de façon illimitée. Une caisse de
solidarité a été créée pour assurer la logistique des actions. Des actions
de blocage ont été décidées sur la région nantaise avec des interventions,
et des occupations multiples, avec piquets de grève : "Soleil bleu" festival
de Jazz, le spectacle de Royal de Luxe, la MCLA "spectacle de Jérome
Deschamp (il avait pas encore pigé) et bien d'autres encore...

Les propos d'Aillagon sur France Inter le matin même, ayant énervé tout le
monde, nous avons investi les locaux de France 3 pour demander un droit de
réponse.
Ce qui nous a  bien entendu été refusé, car un journaliste par déontolotruc
ne peut accepter de subir la pression de la rue. C'est la liberté de la
presse qui est en jeu, non mais !.
A cela nous lui avons répondu que la liberté de la presse ne consistait pas
à manipuler l'information, ni à cirer les pompes du pouvoir, et que beaucoup
d'entre eux étant aussi dans la précarité, il faudrait qu'un jour, ils
choisissent leur camp. Sans rire, face à la pression, le rédacteur en chef
de FR3 nous a cependant proposé de nous filmer devant leur portail, mais à
la condition seulement que nous quittions les lieux. Une mise en scène
journalistique dans les règles de l'art quoi, propre et nette. Comme j'étais
énervé, je l'ai envoyé bouler et lui ai demandé, s'il voulait pas nous voir
non plus défiler avec une plume dans le cul avec des CRS en toile de fond,
histoire que la prise soit meilleure
(bon je sais, j'ai un peu dérapé... mais j'étais énervé). Comme les
collègues commençaient à sortir les bidons d'essence (c'est une image,
quoique...) ça l'a calmé aussi sec. Bref, le journal Pays de Loire n'a pas
eu lieu, et l'antenne a été récupérée par France 3 Bretagne, qui a du quand
même s'expliquer sur ce problème technique. Petite victoire donc, même si
FR3 a arrangé le bordel à sa sauce.

Le soir, de nombreux spectacles furent donc suspendus, et c'est à 300
environs que nous avons de nouveau occupé le théâtre de la Maison de la
Culture pour empêché la représentation de Jérome Deschamp (c'est celui qui a
fait les Deschiens). Façon coucou nous revoilà...

C'est fois-çi Philippe Coutant, le directeur de la MCLA s'est montré plus
"gentil" et solidaire avec nous que la veille au soir. Deschamp quant à lui
s'est bien fait remonter les bretelles.
Pendant une bonne heure un débat fut engagé avec le public. Public qui
globalement sur l'ensemble des manifestations nous est plutôt favorable,
surtout quand la CNT prend la parole pour dénonçer la logique capitaliste et
la nature fascisante du gouvernement.
Tiens donc ?!

La semaine prochaine de nouvelles occupations sont prévues...
Prochain RV : AG au Lieu Unique à 10 H.
****************************************************************************
***
3/ des nouvelles d'Avignon
Ce samedi, à 22h (il était tant, on sait...), les techniciens salariés
intermittents du Festival d'Avignon présents à l'AG (la quasi totalité
d'entres nous) ont voté à 90 la grève immédiate et reconductible, le
festival n'aura pas lieu??...(pour info, c'est déjà le cas à Montpellier)
Ont participé au débat également:le collectif du 25 (groupement
d'intermittents d'Avignon), 2 représentants du mouvement d'Aix-en-Provence,
un membre CGT, la compagnie de
Jan Fabre et des d'autres intermittents et personnes concernées. On
s'organise demain, plus d'infos dans la journée,Valérie.
***********************************************************
4/ Maubeuge le 29/06
Grève des compagnies programmées au Festival Folie (scène nationale de
Maubeuge)
****************************************************************************
*
5/ Sotteville les Rouen
Annulation presque totale des spectacles du festival arts de la rue Viva
Cité 26.27.28 et 29/06, la majorité des compagnies en grève.
Manif vendredi soir de 300 personnes à Rouen
blocage du feu d'artifice de l'Armada
débrayages
**************************************************************
6/ Montpellier
Festival Montpellier Danse annulé (message du 28/06)
Le 26 juin dernier, tout le festival etait off des le premier jour
d'ouverture, pour des raisons de greve !!

Le 27, il a été decide en AG de poursuivre tous les montages techniques des
spectacles programmés. En effet il ne s'agit pas d'une greve des techniciens
du spectacle, mais d'une greve des INTERMITTENTS du spectacle. Il etait donc
inconcevable qu'un spectacle soit annule pour une raison de non preparation
technique. Si il devait etre annule, il le serait donc apres accord des
techniciens et surtout des artistes reunis ensembles !!

Partant de ce principe aucun spectacle n'a joue. Ou plutot si. Un spectacle
a ete donne le 27. Mais cela a ete du a une mesentente et un manque de
coordination car il devait avoir lieu a 15h, heure a laquelle les
intermittents du festivals se regroupes en AG. Aucune decision
officiellement votee en AG n'etait alors prise.

Le 26 juin au soir, a l'heure ou le festival aurait du commencer a l'opera
berlioz du COrum, M Georges Freche, depute maire de montpellier, apprenant
que le mouvelment de greve se durcissait, fit irruption au corum et commenca
a insulter les intermittents du spectacle present en leur promettant entre
autre que l'anne prochaine il se passerait d'eux et qu'ils ne
travailleraient plus jamais sur montpellier.... En arrivant il aurait meme
dit la phrase : "je n'ai pas pour habitude de me faire enculer et d'en plus
payer la chambre"..... je vous laisse lmediter sur tout ceci....

Cet apres midi, Regine Chopinot a pris la premiere une position.... Elle
annulait tous ses spectacles. Du coup tous les choregraphes et artistes
francais present ont suivis. Les etrangers n'ayant pas droit de faire gre et
etant lies par contrat au festival n'ont pour leur part pu que comprendre
notre mouvement et etre solidaires. Ils n'empecheraient donc pas des
interventions des intermittents sur leurs propres spectacles.

A 20h00 ce soir, une rumeur a commence a courir. Elle s'est amplifiee
jusqu'a ce qu'elle soit confirmee : le festival montpellier danse est
annule. Cette information sera officielle des demain lors d'un communique de
presse de Montanary, directeur du festival.
****************************************************************************
************
7/ Pau
Nous ne pouvons accepter de disparaître en crevant de faim.
Le MEDEF vient de nous déclarer la guerre ouverte.
Un appel à Mobilisation Nationale est lancé.
Le SAMSO (Syndicat des artistes musiciens du sud-ouest ) réagit et donne
rendez-vous

A PAU, DEVANT LA MAIRIE, LUNDI 30 JUIN A 19 HEURES 30.

NOUS ORGANISONS UN BLOCAGE SYSTEMATIQUE DE TOUS LES SPECTACLES DU FESTIVAL
DE PAU ET DE TOUS LES SPECTACLES ORGANISES SUR NOTRE TERRITOIRE.
LES ORGANISATEURS SONT  AVERTIS PAR VOIE DE PRESSE, QU'ILS PRENNENT LE
RISQUE DE VOIR LEUR SPECTACLE ANNULE.
***************************************************************************
8/ Caen (message du 28/06 matin)
occupation du théâtre de Caen sous la pression policière puisque sans accord
du Maire depuis vendredi 18h. On y a passé la nuit, on y sera toute la
journée si on tient.
On a été jusqu'à 150 mais la fatigue fait son effet
(le théâtre vient d'être évacué ce matin)




Plus d'informations sur la liste de diffusion Liste-cnt