[CNT] Contre laprécarité et le chômage, renversons la logique capitaliste !

liste-cnt at cnt-f.org liste-cnt at cnt-f.org
Jeu 2 Déc 09:02:19 CET 2004


Confédération Nationale de Travail
Bureau Confédéral
Secrétariat médias
medias at cnt-f.org

Paris, le 1er décembre 2004
manifestations samedi 4 décembre
Contre la précarité et le chômage, renversons la logique capitaliste !

Contractuels et vacataires dans le Public, Contrats à Durée Déterminée et 
interim dans le Privé, les emplois précaires s'imposent comme règle de 
recrutement pour l'Etat et le patronat.
Avec quatre millions de chômeurs et des milliers de personnes vivant sous le 
seuil de pauvreté, c'est l'insécurité sociale généralisée que le patronat 
organise et planifie. L'équation est simpliste mais brutale : adapter les 
salarié-e-s aux aléas de la production capitaliste.

Il est temps d'en finir avec la surchage de travail pour les uns, la précarité 
de l'emploi pour les autres, l'angoisse du chômage, la misère et le chantage aux 
délocalisations pour des milliers d'autres encore.

L'accès au logement, à la santé, aux transports, à la culture sont tous remis en 
question car tous reliés directement à la question du chômage et de la 
précarité. Les services publics, qui garantissaient l'accès du plus grand nombre 
à ces droits fondamentaux, sont peu à peu remplacés par une conception 
clientéliste, d'où l'usager a disparu.

La solidarité intergénérationnelle pour les retraites, le salaire socialisé pour 
la sécurité sociale, les tutelles publiques pour les transports, les offices 
d'habitation à loyer modéré pour le logement, les collectivités territoriales 
pour les équipements sociaux, toutes ces organisations reposaient sur la 
solidarité et tendaient implicitement vers le plus d'égalité. Elles sont toutes 
captées aujourd'hui par l'espace marchand, au plus grand profit des classes 
privilégiées.

Des luttes sectorielles ont été menées par les salariés ( Sans-Papiers, 
Chômeurs, personnels de l'Hôtellerie et de la Restauration, du Nettoyage, des 
Transports, du Commerce, de l'Education, de la Poste, des Hôpitaux, de la 
Culture, les précaires des secteurs publics et privés...) ; elles restent pour 
le moment impuissantes à porter un coup d'arrêt au rouleau compresseur du 
capitalisme, parce qu'isolées.
Les convergences s'imposent !

Seuls les travailleurs et les usagers peuvent décider collectivement de ce qui 
est utile et bénéfique à produire, et comment le faire, pour le bien de tous.

C'est pourquoi la CNT appelle à manifester le 4 décembre 2004 partout en France 
pour construire un mouvement interprofessionnel.


Plus d'informations sur la liste de diffusion Liste-cnt