[CNT] Rencontres sociales & libertairesà Nîmes : Le programme

liste-cnt at cnt-f.org liste-cnt at cnt-f.org
Mer 10 Nov 01:08:52 CET 2004


L'Union Locale CNT Nîmes, le groupe de la Fédération anarchiste du 
Gard-Vaucluse, et le Scalp No Pasaran 30 vous invite à 3 semaines de débat à 
Nîmes, dans différents lieux de la ville :

RESISTER, C'EST CREER
Rencontre sociale & libertaires

RMI - RMA : la précarité organisée
=-=-=-=-=-=-=-=-=-=-=-=-=-=-=-=-=-
mercredi 17 novembre - 20h30 - la cantina
L'État, le chien du systeme capitaliste, précarise le travail. Ainsi sous le
motif fallacieux de la réinsertion, il crée le RMA et remet au gout du jour
l'esclavage. C'est le Conseil Général qui décide ou pas de l'appliquer.
L'ennemi est à proximité. Luttons !!

La presse libre existe !
=-=-=-=-=-=-=-=-=-=-=-=-
lundi 22 novembre  - 20h30 - café olive
A l'heure d'une concentration sans précédents, le pouvoir de la presse n'a
jamais été aussi pesant. Pourtant, des médias alternatifs existent, très
loin des groupes de presse Le Monde ou Lagardère. Afin de nous dire les
raisons et les moyens de leur existence, les journaux PLPL (Pour Lire Pas
Lu) et CQFD (Ce Qu'il Faut Dire), présents dans les kiosques, vous invitent
à les rencontrer. Avec Pierre Rimbert (Chercheur en sciences sociales et
rédacteur de PLPL) et des membres de CQFD.

Au-delà des murs, brisons le silence des prisons
=-=-=-=-=-=-=-=-=-=-=-=-=-=-=-=-=-=-=-=-=-=-=-=-
Mercredi 24 novembre  - 18h00 - ESPOIR
Diffusion du film « Il n'avait que le droit de mourir », sur la mort d'un
mineur de 17 ans dans la prison de Grasse en 2001. La soirée sera suivie
d'une table ronde autour du thème de la prison et des solidarités que l'on
peut avoir dans un quartier avec les détenu-es, leurs familles, etc.
Cette soirée se fera en présence des membres de L'Envolée, collectif
autonome de la région parisienne qui regroupe d'anciens prisonniers, des
familles de détenu-es et des militant-es anti-carcéraux. Ils publient un
journal (L'Envolée) et animent une émission de radio. Repas, boissons,
pâtisseries orientales sur place à prix libre.

A qui profite les prisons ?
=-=-=-=-=-=-=-=-=-=-=-=-=-=
jeudi 25 novembre - 20h30 - la cantina
Après les différentes enquêtes, livres, études, etc. qui dénoncent une
surpopulation carcérale, des conditions d'incarcérations inhumaines, des
peines de prisons plus longues, etc... la seule réponse des autorités sur ce
sujet est le construction de nouvelles prisons. Pour nous libertaires, la
critique de la prison nous rappelle que les États et les bourgeoisies ont
toujours eût besoin d'outils de contrôle et de répression pour discipliner
les classes précarisées, mais également pour étouffer tous les désordres et
révoltes engendrés par l'insécurité économique et sociale. Alors, au 21°
siècle, à qui profite ces systèmes d'enferment rétrogrades ? Avec la
participation des membres de L'Envolée.

Regards libertaires sur le nucléaire
=-=-=-=-=-=-=-=-=-=-=-=-=-=-=-=-=-=-
Mercredi 8 décembre - 20h30 - la cantina
Au delà de l'aspect écologique et énergétique, les libertaires ont leurs
propres raisons pour dénoncer l'industrie nucléaire. L'histoire de cette
filière, l'adhésion des familles politiques à son expansion, et aujourd'hui
le redémarrage d'un lourd programme seront donc abordés pour faire le point.
Ce sera là l'occasion de préciser nos doutes et critiques de cette
industrie, dans un esprit anticapitaliste et dans l'optique du projet
libertaire.

Les luttes sociales en Argentine : témoignages et film
=-=-=-=-=-=-=-=-=-=-=-=-=-=-=-=-=-=-=-=-=-=-=-=-=-=-=-
Mercredi 1er décembre - 20h30 - la cantina
En décembre 2001, l'Argentine connaît une importante crise économique et
politique. La révolte qui s'ensuit s'attaque aux hommes politiques, aux
multinationales, aux banques, au FMI, etc. mais surtout en développant
différentes luttes : occupation et autogestion des usines, assemblées de
quartier, réunions avec démocraties directes, réquisitions et partage des
richesses, barrage des routes par les « Piqueteros », etc. Trois ans après,
quelle est la situation du peuple argentin ?

Concert - Copinage
=-=-=-=-=-=-=-=-=-
Jeudi 18 novembre  - 20h30 - la cantina
Nous nous joignons à la Cantina pour vous inviter à venir assister au
concert des Bistanclaque le jeudi 18 novembre à 20h30. Au son des tambourins
et de l'accordéon parfois distordu à l'aide de machines, Bistanclaque porte
ses textes poétiques, politiques et polyglottes sur des rythmes et des
musiques inspirées de diverses traditions musicales. Une expérience scénique
à ne pas rater : ces lyonnais-là vont réveiller notre cité !


La Cantina - 4 rue Graverol
Café Olive  - 22 Boulevard Victor Hugo
ESPOIR - 8 Place Galilée, Quartier Valdegour


Plus d'informations sur la liste de diffusion Liste-cnt