[CNT] SIPM-CNT Presse - news 10 mai 2005 -Pentecôte

liste-cnt at cnt-f.org liste-cnt at cnt-f.org
Mar 10 Mai 11:25:11 CEST 2005


*La newsletter du syndicat interprofessionnel Presse & Médias**
SIPM-CNT*
CNT Presse - News 10 mai 2005
http://sipm-cnt.org
presse at sipm-cnt.org <mailto:presse at sipm-cnt.org>
------------------------------------------------------------------------
Offensives patronales, ripostes syndicales
Lundi de Pentecôte: appel à la grève 
<http://sipm-cnt.org/article.php3?id_article=373>
Rassemblement devant le Medef
18h croisement av. Bosquet et rue du Champ-de-Mars, M° 8 Ecole-Militaire
Ça presse n° 5 - Offensive sociales dans la presse 
<http://sipm-cnt.org/article.php3?id_article=364>
Les grandes manoeuvres: concentrations, doits des salariés remis en cause...
et les résistances: grèves, mobilisations, réseaux, actions juridiques...
**
------------------------------------------------------------------------
*Dossier syndical: Le traité constitutionnel européen 
<http://sipm-cnt.org/rubrique.php3?id_rubrique=53>
**** <http://www.cnt-spectacle.org/article.php3?id_article=56>*
------------------------------------------------------------------------
*
*
1) Document syndical Ça presse n° 5, offensives patronales, ripostes 
syndicales

2) Lutte syndicale L'Huma, défense des pigistes et des minimums 
conventionnels

3) Lutte syndicale Pentecôte, refus de travailler sans salaire

------------------------------------------------------------------------
*
En cas de problème d'ouverture de certains liens, passer par la 
newsletter sur le site du syndicat : http://sipm-cnt.org*

------------------------------------------------------------------------

1) Document syndical Ca presse n° 5, offensives patronales, ripostes 
syndicales

Concentrations et restructurations sont à l'ordre du jour dans la 
presse. La pression sur les salariés est de plus en plus importante. 
Point sur les offensives récentes et les luttes menées pour y résister. 
Disponible en version papier (4 pages imprimé, voire la version 
maquettée téléchargeable en pdf), à commander au syndicat (préciser le 
nombre d'exemplaires).

Ca presse n° 5  
<http://sipm-cnt.org/article.php3?id_article=365>http://sipm-cnt.org/article.php3?id_article= 
<http://sipm-cnt.org/article.php3?id_article=364>364 
<http://sipm-cnt.org/article.php3?id_article=364>

------------------------------------------------------------------------

2) Lutte syndicale L'Huma, défense des minimums conventionnels et des 
pigistes

La section SIPM-CNT de L'Humanité, après plusieurs années de tentatives 
de conciliation vaines, a fini par recourir aux prud'hommes pour faire 
appliquer... les salaires minimums conventionnels !

L'Humanité, côté jardin, c'est un journal qui souvent est le seul à 
parler des luttes syndicales, des régressions sociales, le seul à 
pointer et analyser des projets de loi régressifs. La propagande y 
côtoie certes l'information, mais au moins ne s'agit-il pas comme chez 
les confrères d'une propagande libérale...

Mais L'Humanité, côté cour, ressemble bien plus aux pratiques courantes 
des entreprises de presse. Hélas, si la section SIPM-CNT est parvenue à 
faire appliquer les salaires minimums conventionnels, elle a échoué à 
imposer la participation aux élections du personnel des nombreux 
pigistes exclus par la direction.

L'Huma, petit tour dans les coulisses 
http://sipm-cnt.org/article.php3?id_article=365

------------------------------------------------------------------------

3) Lutte syndicale Pentecôte, refus de travailler sans salaire

RASSEMBLEMENT devant le Medef lundi 16 à 18h. Plan sur le site du 
syndicat. <http://sipm-cnt.org/article.php3?id_article=373>
L'appel au rassemblement devant le MEDEF a été transmis à l'ensemble des 
organisations syndicales de la presse, afin de favoriser une démarche 
unitaire.

La "journée de solidarité nationale" semble un condensé caricatural de 
la vaste offensive contre les droits des salariés.
En effet, si au premier abord cette loi paraît simplement grotesque, 
elle n'est pas que ça:
- Temps de travail augmenté unilatéralement et sans compensations (+ 7 
heures)
- Cotisations sociales amputées (les patrons reverseront l'équivalent du 
salaire brut de cette journée, mais conserveront les cotisations 
patronales qu'ils auraient dû verser à la Sécu), ce qui va à l'encontre 
de l'objectif afiché d'aider les personnes âgées et donc de renforcer la 
Sécu (maladie et retraite)
- Journée de travail qui profite évidemment pleinement aux entreprises 
puisqu'elles récupèrent non seulement les cotisations patronales mais 
encore la plus-value générée par notre travail (si notre travail ne 
rapportait pas plus au patron qu'il ne lui coûte en salaire, le 
capitalisme n'existerait pas!)
- Obligation imposée au mépris de tout "dialogue social" (permet de 
montrer une fois de plus que le "dialogue social" tant vanté est in fine 
toujours à sens unique: les salariés doivent "dialoguer" plutôt que 
lutter, les patrons et le gouvernement imposent ce qu'ils veulent), la 
loi n'ayant besoin d'aucun accord pour s'appliquer

Pour ce qui est de la caricature, on atteint cependant des sommets!
- Une journée de travail non payée, quelle qu'en soit la justification, 
reste une atteinte fondamentale au principe de "tout travail mérite 
salaire", reconnu par les droits de l'homme et tous les principes 
nationaux et internationaux relatifs au travail, un principe qui rompt 
avec la logique esclavagiste.
- Seuls les salariés sont sollicités: actionnaires, patrons, financiers 
ne doivent pas être "solidaires" et même verront leurs bénéfices 
augmenter d'une journée de travail à l'oeil

Le SIPM appelle donc à refuser cette journée de travail, l'objectif 
étant de faire revenir le gouvernement sur cette loi ou par défaut 
d'obliger nos employeurs (comme cela est déjà le cas dans quelques 
entreprises) à renoncer au bénéfice de cette journée de travail obligatoire.
Pour la rendre inopérante et faire reculer le gouvernement, cette 
journée ne doit rien rapporter à nos employeurs:
- grève si possible, avec appel à AG pour en décider collectivement les 
modalités (appels nationaux donc pas besoin de revendications locales);
- sinon grève du zèle, si possible décidée collectivement, formellement 
ou non;
- par défaut, actions individuelles: grève (des préavis nationaux 
couvrent les grévistes localement, même isolés); improductivité...

En revanche, nous déconseillons la prise de RTT ou de congés ce jour-là, 
qui contribuerait à valider la loi.

Lire l'appel du SIPM et l'analyse syndicale de la loi 
http://sipm-cnt.org/article.php3?id_article=373
Lire l'analyse juridique de la loi 
http://sipm-cnt.org/article.php3?id_article=372

------------------------------------------------------------------------

*/*Si vous avez des infos à faire passer, pensez à la newsletter.
Si vous voulez passer un papier sur votre situation, votre boîte, une 
problématique
concernant la presse, les médias, les colonnes de nos publications vous 
tendent les bras!

Les hors série Ca presse, 4 pages de la CNT presse et médias, disponible 
gratuitement
(précisez le nombre d'exemplaires souhaités à presse at sipm-cnt.org 
<mailto:presse at sipm-cnt.org>),
et au format pdf sur http://sipm-cnt.org <http://cnt-f.org/presse/>
Disponibles: "La presse quotidienne" 
<http://sipm-cnt.org/article.php3?id_article=301>, "Les droits des 
travailleurs de la presse" 
<http://sipm-cnt.org/article.php3?id_article=93> et "Le régime par 
répartition" <http://sipm-cnt.org/article.php3?id_article=28>.

SIPM-Syndicat interprofessionnel de la presse et des médias
adhérent de la CNT-Confédération nationale du travail
Newsletter du SIPM infos at sipm-cnt.org <mailto:infos at sipm-cnt.org>
CNT presse et médias, 33 rue des Vignoles, 75020 Paris*/*
-------------- section suivante --------------
Une pièce jointe HTML a été enlevée...
URL: http://cnt-f.org/cgi-bin/mailman/private/liste-cnt/attachments/20050510/6eff9e72/attachment.htm


Plus d'informations sur la liste de diffusion Liste-cnt