[CNT] Manifestation de soutien à la famille RABA

liste-cnt at cnt-f.org liste-cnt at cnt-f.org
Dim 3 Déc 22:55:57 CET 2006



MANIF DEVANT LA PREFECTURE  ce mardi 5 décembre à 18 h à Lyon, , pour les
Raba

La famille Raba est en voie d'expulsion. Actuellement enfermée au centre
de rétention de saint-exupérie après une prémière tentative échouée, sa
nouvelle expulsion est prévue le mercredi 6 décembre.

- Le jugement en appel pour demander la libération de la famille à lieu
demain lundi 4 décembre à l'ancien palais de justice à Lyon quai de Saône,
à une heure encore inconnue.

- MANIF DEVANT LA PREFECTURE  mardi à 18 h à Lyon, , pour les RabaLa
quelque soit la décison finale

- Envoyer des lettres de protestation:

prefecture at haute-saone.pref.gouv.fr

préfécture de la Haute-Saône
1, rue de la préfecture
BP 429 70013 Vesoul CEDEX
- Téléphone 03.84.77.70.00
- Télécopieur 03.84.76.49.60

Monsieur et Madame RABA,originaires du Kosovo, sont arrives en Francele 9
novembre 2001. Ils ont fait plusieurs demandes d'asile qui ont ete
rejetees. Ils ont 3 enfants de 3, 4 et 7 ans dont deux sont nes en France.
Ils sont tous scolarises. Les deux plus jeunes sont scolarises à l'ecole
maternelle Les Capucins, le plus grand est en CE1 au groupe scolaire Moïse
Levy à GRAY (70 100).Cette famille fait l'objet d'un arrete de reconduite
à la frontiere confirme par le tribunal administratif.
Ils avaient presentes une demande de regularisation sur la base de la
circulaire Sarkozy qui n'a jamais reçu de reponse de la préfecture.
Les cinq freres et les deux soeurs de Monsieur RABA sont tous refugies
politiques, 4 en France, 1 en Suisse, 1 en Autriche et1 en Suede.
Monsieur et Madame RABA ont subi des violences tres graves du fait du
refus de Monsieur RABA de participer avec l'UCK à des expeditions visant à
bruler des villages serbes. Ces elements de l'UCK font aujourd'hui partie
de la police du Kosovo. Aussi le retour de cette famille au Kosovo est
vraiment extremement risque et dangereux.
La France doit rester le pays d'asile dont a besoin cette famille en la
prenant sous sa protection, elle qui a fui les violences d'un
pays qui n'a su la proteger.
La France, signataire de la Convention internationale des Droits de
l'Enfant, doit permettre à ces 3 enfants de vivre dignement dans un pays
qui saura continuer à les accueillir.
Nous demandons l'annulation de l'Arrete Prefectoral de Reconduite à la
Frontiere et la régularisation de cette famille.


UD CNT du rhône
44 rue burdeau
69001 Lyon



Plus d'informations sur la liste de diffusion Liste-cnt