[CNT] Déclaration de la fédération CNT santé social & collectivités territoriales

Liste publique d'information de la Confédérati Liste publique d'information de la Confédérati
Jeu 7 Fév 19:00:04 CET 2008


Fédération CNT santé social & collectivités territoriales

33 rue des Vignoles - 75020 Paris

Tel : 06 28 33 42 43

fede.sante-social at cnt-f.org

http://cnt-f.org/sante-social.rp





Vème congrès de la fédération CNT santé social & collectivités territoriales



Paris - les 26 et 27 janvier 2008







Le 5ème congrès de la fédération CNT santé social & (anciennement) fonction 
publique territoriale, qui s'est tenu à Paris les 26 et 27 janvier 2008, a 
confirmé son implantation dans l'ensemble de ses différents secteurs (santé 
; action sociale ; emploi/formation ; collectivités territoriales ; services 
à la personne) et a tiré un bilan positif de l'activité de terrain des 
syndicats et adhérent-e-s qui y sont affiliés. Mais ce congrès a avant tout 
affirmé la nécessité d'ouvrer au développement et à la structuration de la 
fédération afin d'en faire un instrument de lutte efficace pour tou-te-s les 
travailleur-se-s de ses secteurs.



En effet, dans un contexte de précarisation galopante, de casse des acquis 
sociaux, de démantèlement des services publics, d'extension des outils du 
contrôle social. c'est l'ensemble des travailleur-se-s qui sont touché-e-s 
dans leur vie et dans leur profession. Dans les secteurs directement 
concernés par la fédération, le constat est plus que révélateur de la 
logique libérale et antisociale qui est en marche : les contrats et statuts 
précaires se multiplient dans les hôpitaux, dans les collectivités 
territoriales, dans le milieu associatif. Les agents de l'ANPE sont de plus 
en plus voués à effectuer une mission de contrôle auprès des demandeurs d'emploi 
et seront bientôt absorbés par une fusion avec l'ASSEDIC qui ne manquera pas 
de donner au passage un coup de surin à leurs conditions de travail. Les 
travailleurs sociaux sont clairement envisagés comme des auxiliaires de 
police et sont tenus de faire face à toujours plus de misère avec toujours 
moins de moyens. Les salarié-e-s du particulier -catégorie de 
travailleur-se-s en pleine expansion- sont isolé-e-s face à la précarité de 
ce statut et à l'industrialisation progressive de ce secteur. Cette liste 
pourrait ne pas avoir de fin.



C'est pourquoi les travailleur-se-s doivent plus que jamais s'organiser pour 
riposter à l'offensive capitaliste qui chaque jour s'acharne à dégrader nos 
conditions de travail et à s'emparer de nos vies. Ainsi, la fédération 
mettra tout en ouvre pour défendre les intérêts des travailleur-se-s et pour 
faire émerger, soutenir et organiser les luttes qui inévitablement nous 
attendent. Elle impulsera partout où cela sera possible la création de 
syndicats mais aussi de bourses du travail autogérées pour les salariés du 
particulier. Consciente des multiples formes de précarité existante dans les 
collectivités territoriale, elle propose de rassembler en son sein, au-delà 
de la fonction publique territoriales et du statut qui s'y rattache, l'ensemble 
des travailleur-se-s de ce secteur et prend désormais le nom de fédération 
CNT santé social & collectivités territoriales. Afin de défendre l'idée qu'elle 
se fait du travail social et éducatif, la fédération poursuivra son action 
contre les orientations sécuritaires qui s'immiscent dans ce domaine 
professionnel et amplifiera notamment sa campagne contre l'enfermement des 
mineurs. Et puisque le capitalisme s'est donné comme terrain de jeu le globe 
terrestre, elle tendra par ailleurs à développer ses relations 
internationales avec les organisations syndicales révolutionnaires du monde 
entier intervenant dans les mêmes champs d'activité.



Il ne s'agit bien évidement que de quelques perspectives, bien d'autres 
initiatives seront nécessaire et sont envisagées pour contrer l'Etat et le 
patronat dans leur volonté de nous soumettre tou-te-s aux exigences du 
système capitaliste. La fédération invite donc tou-te-s les salariés 
relevant de son champ à rejoindre ses syndicats et à s'organiser pour un 
syndicalisme révolutionnaire et autogestionnaire. Seul-e-s, nous ne pouvons 
rien, uni-e-s, nous pouvons tout !



Dans les syndicats, dans les boites, dans les quartiers, luttons et créons 
ensemble et maintenant les fondations d'un autre futur.



Paris, le 7 février 2008



Le bureau fédéral





Plus d'informations sur la liste de diffusion Liste-cnt