[CNT] Actualités de la CNT FTSS&CT

fede.sante-social at cnt-f.org fede.sante-social at cnt-f.org
Sam 16 Jan 22:36:54 CET 2010


(1)La griffe du social
(2)Le monde merveilleux du travail
(3)Fonction publique: grève et manifestation le 21 janvier

------------------------------------

(1) Le nouveau n° de La griffe du social, le bulletin des travailleurs
sociaux du syndicat CNT santé social & CT rp est disponible.

Au sommaire:

- DALO is good for you!
Hiver 2006, à l’appel de l’association Les Enfants de Don Quichotte, des
dizaines de tentes ont fleuri sur les berges du canal St Martin. Malgré
des positions controversées de la part notamment des acteurs de la lutte
contre les exclusions, la mobilisation a eut au moins le mérite d’éveiller
l’opinion sur la question du mal-logement(...).

- Petite enfance et gros business:
Dans sa logique de politique sociale libérale, la Ville de Paris a choisi
en 2006 de confier la gestion de la halte garderie associative à but non
lucratif « Giono », située  dans le 13e arrondissement de Paris, à une
société privée, People and Baby. Europe libérale oblige, la délégation de
service public devient un marché public. La privatisation de la petite
enfance est en marche !(...)
>> suivi d'une interview de la représentante de la section syndicale
"people and baby"

La griffe du social n°21 - janvier 2010:
http://www.cnt-f.org/sante-social.rp/griffe21-janv2010.pdf

-------------------------------------

(2)Le Monde Merveilleux du Travail
L'emission radio du syndicat CNT santé social & CT rp sur Radio Libertaire
89.4 FM

L'émission le monde merveilleux du travail sera consacrée, lundi 25
janvier de 19h30 à 21h, tout d'abord à l'actualité des luttes à Pôle
emploi. Nous discuterons ensuite de la petite enfance et de la manière
dont les professionnels défendent leurs conditions de travail ainsi que
leurs idées et conceptions pédagogiques concernant l'accueil des jeunes
enfants avec la section CNT People and baby (halte garderie).
Pour joindre le studio pendant l'émission, vous pouvez appeler au 01 43 71
89 40 pour poser vos questions ou faire des interventions.

Si vous n'êtes pas en région parisienne vous pouvez écouter l'émission sur
http://ecoutez.radio-libertaire.org:8080/radiolib.m3u

-------------------------------------

(3)CONTRE LA REFORME DE LA FONCTION PUBLIQUE
Soyons modernes, soyons mobiles,soyons tous en grève !

Les lois qui se succèdent, comme celle sur la mobilité et les parcours
professionnels dans la fonction publique, sur la liberté de recrutement
dans les collectivités territoriales, sur l'hôpital (Hôpital, patients,
santé et territoires) ou dans l'éducation reprennent toutes le même
refrain.

Pour les employeurs : plus de souplesse, de liberté, de réactivité dans la
gestion des ressources humaines qu'ils pourront ajuster, déplacer à loisir
et jeter après usage quand bon leur semble.

Pour nous et les personnes auprès de qui nous travaillons, la nécessité de
faire plus avec rien, l’obligation de remplir des objectifs sans moyen, la
pression et la solitude face à des méthodes managériales qui
individualisent le travail, valorisent la performance de chacun afin de
mettre les agents en compétition et de les rendre responsables des
difficultés qu’ils rencontrent.

Des méthodes qui ont déjà fait de nombreux émules à La Poste, à Pôle
emploi et notamment à France Télécom avec les suites dramatiques que l'on
connait.

Bienvenue dans le monde merveilleux du travail !

Les collectivités territoriales constituent le fer de lance de ces
réformes. A cela rien d'étonnant. Le statut de fonctionnaire territorial
fut, dés le départ, négocié au rabais. Mais qu'on se rassure, personne ne
sera épargné par la révision générale des politiques publiques. Tous les
travailleurs sont visés et les usagers des services publics avec. Les lois
ne viennent, une fois de plus, qu'entériner des pratiques déjà courantes
dans la fonction publique et dans le monde du salariat en général.

Au quotidien cela se traduit, entre autre, par :

-une recherche d'emploi et des mutations liées au bon vouloir de l’employeur

-un droit à la formation réduit à peau de chagrin.

-le développement de la précarité et de la sous-traitance

-une individualisation du travail, du salaire et des droits (congés,
formation, avancement) par la généralisation de l’évaluation individuelle
des performances.

-un travail à la chaîne, fait dans l'urgence, dénué de sens et qui
sacrifie le relationnel et la qualité.

-la crainte de la sanction et du licenciement

-une privatisation des services publics qui excluent les plus pauvres

Nous pouvons refuser d'aller à rebours de tout ce qu'a défendu le
mouvement ouvrier : l'augmentation des salaires, la réduction du temps de
travail, avoir des projets autres que le salariat, la reconnaissance et la
valorisation de notre travail sans en nier la pénibilité, l'accès pour
tous à la culture, l'éducation, la santé...

Les passerelles à faire entre le public et le privé, entre les titulaires
et les précaires, les chômeurs et les salariés, les sans-papiers et ceux
qui en ont, les travailleurs et les usagers, ne sont pas celles concoctées
par le gouvernement et le patronat. C'est dans les luttes qu'il faut
continuer à les construire. Dans de nombreux endroits ces luttes existent
déjà : contre la précarité, contre l'évaluation individuelle, contre les
suppressions de poste, pour l'obtention de papiers... A nous de les relier
dans la grève.

Grève et manifestation le jeudi 21 janvier 2010
RDV à 14h30 place de la République

------------------------------------------
Syndicat CNT santé social & collectivités territoriales rp
33 rue des Vignoles – 75020 Paris
Tel : 06 28 33 42 43
Courriel : sante-social.rp at cnt-f.org
Site : www.cnt-f.org/sante-social.rp/
------------------------------------------




Plus d'informations sur la liste de diffusion Liste-cnt