[CNT] Congrès du FN contre les travailleurs + Manif à Lyon contre la répression

Postmaster CNT postmaster at cnt-f.org
Mer 12 Jan 18:33:09 CET 2011


Énième congrès politique contre les travailleurs

Les 15 et 16 janvier, le Front National réunit son 14e Congrès. Congrès
fortement médiatisé puisqu’il marque la fin de la présidence de
Jean-Marie Le Pen.

Quoiqu’il en soit, ce parti pilier de l’extrême droite française de  ces
dernières décennies, continuera de jouer son rôle de chien de garde du
Capital, son rôle de défenseur des intérêts de la bourgeoisie (à l’image
de la fortune de Mr Le Pen).

Et ce n’est pas le changement de présidence qui transformera ce parti
comme tente de nous le faire croire la moderne communicante Marine Le
Pen. Cette femme politique tente de se faire passer pour une femme
progressiste tandis qu’elle montre son vrai visage lorsqu’elle compare
les musulmans faisant la prière dans la rue aux occupants nazis.

Ce parti est le champion de la stratégie Sarkozyste : diviser pour mieux
régner. Diviser entre bons et mauvais français, musulmans et
catholiques, blancs et arabes, hommes et femmes... Or, en tant que
syndicalistes nous savons que c’est l’union qui fait la force. C’est
l’union de tous les travailleurs quelque soit leur nationalité, couleur
de peau, religion ou sexe qui permettra d’en finir avec cette société de
classe et d’aboutir à une juste répartition des richesses. Toute
stratégie de division ne vise en réalité qu’à maintenir l’hégémonie des
possédants du Capital.

Présenter le FN comme un ardent défenseur des petites gens est un
mensonge populiste permanent. Il est intéressant de constater qu’à
chaque mouvement social ce parti se tait. Lui qui se présente comme un
défenseur des travailleurs ne peut dans ces moments communiquer tant ses
positions sont aux antipodes de celles qu’expriment la majorité des
français durant ces mouvement sociaux. Il en fut ainsi lors du récent
mouvement sur les retraites.

Assurément, ce parti et son congrès n’ont rien de bon à apporter aux
travailleurs. Il trouvera toujours sur son chemin la CNT pour lui barrer
la route.


Appel à mobi­li­sa­tion de sou­tien contre la répres­sion et les procès
poli­ti­ques à Lyon

Le mou­ve­ment contre la réforme des retrai­tes a pris à Lyon, à la fin
du mois d’octo­bre, une ampleur sans pré­cé­dent, entre blo­cage
économique des gré­vis­tes et mani­fes­ta­tions lycéen­nes. Face à ce
phé­no­mène, aux liens se tis­sant entre les dif­fé­rents
acteurs/actrices de cette lutte et aux des­truc­tions maté­riel­les
qu’occa­sion­nè­rent les mani­fes­ta­tions en centre ville (les fameux «
cas­seurs » des jour­naux télé­vi­sés), la pré­fec­ture et l’État ont
répondu avec un déploie­ment poli­cier iné­galé : 800 CRS et gardes
mobi­les, BAC, blin­dés de la police avec lance à eau, héli­co­ptère,
GIPN, etc..

La répression­ a été orches­trée poli­ti­que­ment dans le but de stop­
per net le mou­ve­ment. La meilleure preuve de cette évolution reste
l’enfer­me­ment le jeudi 21 octo­bre, pen­dant plu­sieurs heures, de
plus de 600 per­son­nes sur la place Bellecour, trans­for­mée en prison
à ciel ouvert, où pleu­vaient lacry­mos et lance à eau, sans pos­si­bi­
lité de répit ou de sortie.

Le bilan de cette répres­sion a de quoi faire peur : plus de 300 arres­
ta­tions en moins de deux semai­nes et des dizai­nes de blessé-e-s.
Depuis, les condam­na­tions pleu­vent : prison pour beau­coup, dom­ma­
ges et inté­rêts pour les poli­ciers, amen­des, etc…

D’autres procès poli­ti­ques sont en cours ! Le mardi 18 jan­vier 2011
trois com­pa­gnons liber­tai­res et anti­fas­cis­tes, pour­sui­vis pour
avoir voulu sou­te­nir les piquets de grève alors qu’une mani­fes­ta­
tion fas­ciste mena­çait les gré­vis­tes. Ils pas­se­ront en procès au
Tribunal de Grand Instance de Lyon. Poursuivis sous le pré­texte fal­la­
cieux d’« attrou­pe­ment armé », c’est pour avoir fait preuve de soli­
da­rité avec les gré­vis­tes que la jus­tice veut les condam­ner.

Contre cette répres­sion notre arme est la soli­da­rité face à la
machine judi­ciaire. Soutenir les nom­breux inculpé-e-s, par notre pré­
sence lors des procès ou par notre sou­tien finan­cier et conti­nuer à
dif­fu­ser l’infor­ma­tion sur ce qui c’est réel­le­ment passé à Lyon,
loin des cari­ca­tu­res média­ti­ques de la presse bour­geoise. Mais
aussi pour­sui­vre la lutte, au delà de la simple réforme des retrai­
tes, sous les nom­breu­ses formes que celle-ci pren­dra pas la suite,
prou­ver que nos luttes ne peu­vent être abat­tus par la répres­sion
poli­cière et judi­ciaire.

La soli­da­rité et l’infor­ma­tion sont des armes, nos armes !
Abandon des pour­sui­tes pour tou-te-s les inculpé-e-s !

- Manifestation contre la répres­sion
Samedi 15 jan­vier
14h00
Départ place des Terreaux

- Rassemblement devant le TGI
mardi 18 jan­vier
14h00
(Point de rendez-vous à 13h30 pour celles et ceux qui sou­hai­tent les
sou­te­nir à l’inté­rieur)

Premiers signataires : CGA-Lyon, UD CNT 69, Les Voraces, OCL, UPC, FSE,
JCML69, ROCML69, UEC, MJCF.
-------------- section suivante --------------
Une pièce jointe HTML a été enlevée...
URL: /pipermail/liste-cnt/attachments/20110112/0d2fc650/attachment.htm 


Plus d'informations sur la liste de diffusion Liste-cnt