[Liste-ftte] (sans objet)

CNT CNT
Ven 15 Oct 15:42:01 CEST 2010


Si unE maraicherE cherche à s'installer...
à faire tourner sur les réseaux.
A bientôt,
Alexis STE 35. (me demandez pas d'infos supplémentaires je ne fais que
transférer...)
..............................


_Visiblement un projet qui dure et qui peine à trouver des candidats !!!_

Bonjour à tous,

Je suis hors sujet, je le sais, mais ça s’appelle « Activation de réseaux ».

C’est malhonnête de ma part’.mais j’assume! ;-))

Merci de votre compréhension. Fab

PROJET DE CREATION D’UN ATELIER MARAICHAGE BIO A ROHAN ‘  (URGENT)

En août 2009, les consorts Launay, propriétaires de 3 hectares de terre
à Rohan, me contactent. Suite à héritage, ils souhaitent vendre ces
terres, et de préférence à un acquéreur « respectueux de l’environnement
».  Bien occupée par mes 3.5 ha, je transmets alors l’info à toutes les
structures susceptibles de leur « envoyer » quelqu’un.

Puis rien ne se passe, sauf  les semaines et les mois. Pourtant Rohan
reste un secteur à couvrir en termes de maraîchage, face à une demande
réelle. La perspective que la vente se fasse mais que ces terres servent
une nouvelle fois de surface d’épandage, en vue, notamment, de produire
du maïs ensilage pour nourrir le méthaniseur flambant neuf de la
porcherie du voisin, me tord les boyaux.

     Je décide finalement de procéder à une réserve foncière en « prenant
» ces terres à mon nom, le temps de trouver la personne qui prendra la
suite. Je négocie avec les consorts Launay et j’obtiens, bon gré, mal
gré, un bail de location avec promesse d’achat dans les 3 ans maximum.
     La « Commission des Structures » m’accorde les autorisations
d’exploiter en mai 2010.
     Depuis mai, malgré l'annonce relancée partout dans les réseaux,
personne n’est venu pointer son minois pour s’intéresser à ces terres.

     En attendant, je projette d’y semer un seigle ou un triticale, dans
le but de récupérer la paille pour le bâti de mon local séchage. Je dois
aussi appeler Ecocert pour passer les terres dès à présent en
conversion, ce qui fera gagner du temps au suivant.


Problématiques urgentes du moment : le fric, certes, comme toujours,
*_mais pas que_ *:



1-  *   L'info, le bouche à oreille’..*

     Ce serait chouette de trouver enfin quelqu’un qui veuille bien
s’installer sur notre commune.

_Mais où sont ils donc ceux qui cherchent et ne trouvent pas de terres ‘‘‘
_
     C’est sûr, la pétillante commune de ROHAN ne se trouve pas sur la «
cÔÔte » mais elle en a (des côtes) et surtout, surtout, elle a un
magnifique PLAN D’EAU ! (Mise en garde, avant de lire la suite, prenez
votre souffle!) : On a 45 associations pour 1500 habitants, qui dit
mieux ‘ On a notre festival rock vachement plus mieux bien que celui de
« BiiiIP » ! (censuré, sinon j’vais pas me faire que des potes !), on a
2 collèges et 3 écoles primaires’si si ! Docteurs, Pharmacie, bureau de
Poste, une superette, des restaurants, 2 boulangeries, un superbe hôtel
/resto/bar ‘achement cool et beau, d’autres bars sympas où ça pète le
feu, une bibliothèque municipale, une station essence, des coiffeurs, un
tabac presse, une esthéticienne, une auto école, des banques, des
bureaux d’assurances, 2 salles des fêtes, une troupe de théâtre, des
clubs de sports en veux tu en voilà (canoë, foot, volley etc’), de
belles Halles remontées en 2007, une caserne de Pompiers, une garderie
périscolaire, un camping municipal, un port de plaisance, un festival
Brassens, un feu d’artifice au 14 juillet, une aire de jeux enfants, un
cabinet dentaire, une maison de retraite, un centre équestre,  un centre
médico social, une antenne PMI, le canal de Nantes à Brest, une superbe
Ecluse, on a des pêcheurs,  aussi des chasseurs. Tous les ans, on fête
le pain en mai, le blé noir en octobre et la châtaigne en novembre ! et
mensuellement, on se délecte à la lecture d’un bulletin municipal de 10
pages ‘j’en peux plus,  j’m’essouffle’..Bref, vous aurez compris qu’on a
tout, ou presque puisqu/’il ne nous manque plus qu’ UN(e) MARAICHER(e)
!!!! /
     La neige peut bien nous coincer pendant 15 jours, à Rohan, on
continue de vivre sans la voiture et avec le sourire !

2-     *  Le temps, la dynamique :*

     L'essentiel est quand même qu'une dynamique se créée autour de ce
projet d'installation, avec réunions publiques à Rohan et alentours,
rencontre de consomm'acteurs susceptibles de prendre des parts dans
l'augmentation du capital du GFA.
      A ce jour,  les notaires sont prêts, ‘.pas moi !!

Sur les 4 hectares (d’un seul lot mais’), 2 procédures notariées
différentes :
     - 1 hectare  (appelons la « indivision Albertine ») à vendre de
suite. Nous devons passer devant le notaire cet automne (soit
incessamment sous peu).
Prix d’achat : 4500’ l’ha (pas mal, non ‘) + 1050’ de frais de notaire =
5550’
     - Les 3 hectares des consorts Launay : promesse d’achat à 5000’
l’hectare. Dépôt de garantie de 10% de la somme totale exigé par
proprios, soit 1550’ à la signature du bail (cad maintenant !).

L’actuel GFA* peut faire face à l’acquisition de l’hectare à vendre
(4500’) mais pas au dépôt de garantie, ni au frais de notaires de
l’hectare  »indivision Albertine ». Nous cherchons donc de nouveaux
sociétaires. Les parts sont fixées à 100’.
Nous avons quelques nouveaux porteurs de parts, spontanément proposés,
mais nous sommes très loin du compte.

*N’hésitez pas à relayer l’info. *

*_Sans apport de capitaux supplémentaires, voire sans dynamique (autre
que la mienne),  il est évident que je lâche l’affaire._*
« L’autre agriculteur de la commune intéressé » (pour ne pas le nommer)
ayant redit son intention d’acheter, plus cher bien sûr, paiement  «
rubis sur l’ongle », les terres ne seront pas perdues pour tous !!!

  *Pour plus d’infos sur le fonctionnement d’un GFA, pour réservations de
parts ou autres renseignements, n’hésitez pas à me contacter :*

*Fabienne : 06 43 36 33 80 ou 02 97 38 97 21 (répondeur si besoin)*



  Cékoi un G.F.A ‘‘ (Groupement Foncier Agricole). Pour faire court :
Acquisition de terres en collectif. La valeur d’achat de la terre est
divisée en parts. Un porteur de parts devient un sociétaire. Le GFA loue
les terres au paysan. (Equivalent de la SCI pour les biens immobiliers).
Dans ce GFA, les parts sont fixées à 100’.

* L’actuel GFA (le GFA LA GUEHO SOLIDAIRE), créé en 2005, est composé de
53 sociétaires. Il est adhérent à Terres de Liens Bretagne ‘ LIAMM  AN
DOUAR.

Il a permis mon installation.


Une messagerie gratuite, garantie à vie et des services en plus, ça vous
tente ?
Je crée ma boîte mail www.laposte.net




Plus d'informations sur la liste de diffusion Liste-ftte