[Stopgmt74_info] Nouvelles

Néris 43 neris43 at free.fr
Lun 6 Oct 09:16:05 CEST 2014


Avec le CETA, l'UE a signé son arrêt de mort
http://blogs.mediapart.fr/edition/entre-republique-et-bastille/article/041014/avec-le-ceta-lue-signe-son-arret-de-mort

-- 
Pierre
==================================================
Avec le CETA, l'UE a signé son arrêt de mort

Le 26 septembre à Otawa l'Union Européenne, par la main de Manuel 
Baroso, a signé le CETA. Cet accord de libre échange et son mécanisme de 
règlement des conflits entre entreprises et États livre les législations 
décidées par les représentants des peuples aux poursuites des 
multinationnales. Tous progrès social, environemental, sanitaire, 
fiscal... seront désormais attaquables et racketables devant un tribunal 
privé à la solde des multinationales.

Le loup est dans la bergerie. Il suffira à une multinationale d'avoir 
une sucursale au Canada pour attaquer et contrer toute législation de 
l'UE (ou de n'importe lequel de ses pays) qui contrevienne à ses 
intérêts. Sauf a être prêt à payer des milliards d'indemnités aux 
entreprises qui se jugeront "spoliées" de leurs bénéfices, aucunes 
avancées de la législation dans l'intérêt général ne seront plus 
votables en Europe et donc aussi dans le monde. Dorénavant, nous seront 
condamnés à indemniser toutes pertes de profits des investisseurs. 
Comme, grace à des accords semblables, entre autres cas, l'Egypte est 
attaquée par des multinationales européennes pour avoir relevé le 
salaire minimum des Égyptiens ou l'Équateur a été CONDAMNÉ à 2 MILLIARDS 
d'euros pour indemniser une compagnie pėtrolière pour une législation 
écologique (pour plus d'explication sur les traités de libre échange 
lire l'article du Monde Diplomatique : Le traité transatlantique, un 
typhon qui menace les Européens:

(http://www.monde-diplomatique.fr/2013/11/WALLACH/49803&cd=6&ved=0CCkQFjAF&usg=AFQjCNHRWP-gUZuoj7626lwFpx5ZhHXsEg&sig2=Bq1lWEW5MH7XqaSZ2eWHCg)

Et ce n'est pas fini, la nouvelle commission Junker va tout faire pour 
faire signer le TAFTA (ou TTIP ou Grand Marché Transatlantique), accord 
similaire avec les USA, élargissant d'autant les entreprises concernėes 
et les pertes de profits indemnisables. Le parlement européen, avec sa 
majorité de droite (le PES des PS+SPD, tout antant que le PPE, défendant 
l'ultra-libéralisme de la Commission Junker) va ratifier le CETA en 2016 
avant de le faire pour le TAFTA. Et ensuite les gouvernements nationaux, 
de droite affichée ou de droite camouflėe en gauche (France de Hollande) 
interdiront aux citoyens de se prononcer par référendum sur ce, pourtant 
FONDAMENTAL, CHOIX DE SOCIÉTÉ.

Donc l'espoir pour lequel on nous a VENDU L'EUROPE, l'espoir d'une 
Europe Sociale est bien mort, PLUS AUCUNE ÉVOLUTION SOCIALE N'EST 
POSSIBLE dans cette europe. Il ne nous reste donc qu'a EN SORTIR au plus 
vite pour RETROUVER NOTRE LIBERTÉ CIVIQUE. Le vote des citoyens doit 
redevenir le moteur de notre société.

Mais, dans la compėtition organisée à l'échelle mondiale entre les 
nations, les entreprises, les salariés, la concurrence exacerbée entre 
pays conduit les plus faibles à la misère. Aucun pays seul, même la 
cinquième économie mondiale de la France ne peut survivre dans la 
mondialisation sauvage. Aussi la France ne doit pas sortir seule de 
l'UE, elle doit fédérer les autres pays d'Europe qui n'acceptent plus 
d'être ruinés par les choix allemands imposés à l'UE.

Avec ces pays, nous devons battir une EUROPE parallèle, sur des bases 
démocratiques, sociales et environnementales. Une Europe qui se protège 
des dumpings social et écologique avec un PROTECTIONNISME basé sur le 
respect des droits de l'homme et de l'écosystème de la planète (voir la 
Taxation des Machines et des Polluants: 
http://blogs.mediapart.fr/edition/entre-republique-et-bastille/article/300714/sauvons-la-secu-cotisations-patronales-sur-le-capital-au-lieu-de-sur-le 
travail). Une autre Europe qui offre un emploi a chacun en partageant le 
travail existant et celui créé par la transition écologique : 
http://blogs.mediapart.fr/blog/pourlavenir/310512/reduire-le-chomage-par-le-partage-des-emplois-penibles. 
Une Europe ou chacun aura droit à un revenu décent quelque soit ses 
incapacités : 
http://blogs.mediapart.fr/blog/pourlavenir/240213/pour-un-revenu-garanti-dexistence-rge. 


Cette AUTRE EUROPE, il est urgent que la Gauche (bien sûr pas le Ps qui 
est de droite) nous la propose. Le FN ne doit pas rester le seul choix 
pour rejeter l'UE des multinationales et du grand capital. La VIème 
République ( 
http://blogs.mediapart.fr/edition/entre-republique-et-bastille/article/090114/pour-une-constituante-participative) 
est indispensable en France mais elle ne pourra pas exister si la France 
reste dans l'UE. Dans l'UE elle serait toujours pieds et mains liées par 
les traités ratifiés qui mettent le libre échange et les intérêts du 
capital au dessus de la démocratie et de l'intérêt général. En 2017 nous 
devons non seulement pouvoir voter pour un président qui s'engage à 
faire une 6ème République mais aussi qui s'engage à faire immédiatement 
un référendum sur la ratification du TAFTA. Si le NON AU TAFTA 
(correspondant au NON du réfėrendum de 2005) est vainqueur, il s'engage 
à sortir la France de l'UE.

En 2017, ne laissons pas le FN gagner tous les pouvoirs de la Vème 
ripoublique et imposer la dictature d'un nationalisme isolationniste, 
xénophobe et anti-social. Reconstruisons nous un espoir démocratique 
avec une 6ème République et proposons de sortir de l'UE pour 
reconstruire une EUROPE SOCIALE alternative.

---
Ce courrier électronique ne contient aucun virus ou logiciel malveillant parce que la protection avast! Antivirus est active.
http://www.avast.com


Plus d'informations sur la liste de diffusion Stopgmt74_info