[Stopgmt74_info] Nouvelles

Néris 43 neris43 at free.fr
Dim 1 Nov 09:10:47 CET 2015


*-*-*-*-*-*-*-*-*-*-*-*-*-*-*-*-*-*-*-*-*-*-*-*-*-*-*-*-*-*-*-*-*-*
Les infos que je donne sont juste des infos.
Cela ne veut pas dire que j'adhère ou que 
je n'adhère pas au contenu transmis, mais 
il est bon de savoir ce qui se dit sur un sujet.
A chacun de se faire sa propre idée en 
fonction de sa propre histoire et de la foultitude d'infos que l'on 
reçoit.
Il est inutile de tourner en rond entre convaincus.

Pierre
*-*-*-*-*-*-*-*-*-*-*-*-*-*-*-*-*-*-*-*-*-*-*-*-*-*-*-*-*-*-*-*-*-*
TAFTA/GMT : vous avez dit transparence ? Matthias Fekl se débine
samedi 31 octobre 2015
par  Raoul Marc Jennar
http://www.altermonde-sans-frontiere.com/spip.php?article29705

En avril dernier, la Confédération Paysanne, au nom des associations, 
syndicats et partis politiques du collectif « Stop TAFTA » du Lot et 
Garonne avait pris contact avec le Cabinet de Mr Matthias Fekl, 
Secrétaire d’État chargé du Commerce extérieur et à ce titre responsable 
du dossier TAFTA. L’intention était d’organiser un débat citoyen afin de 
permettre une meilleure information sur un projet qui concerne la vie de 
tout un chacun et sur lequel règne la plus grande opacité. En aucun cas, 
il ne pouvait s’agir d’un débat électoral ou d’une polémique politicienne.

Le collectif « Stop TAFTA » du Lot et Garonne m’avait demandé de le 
représenter pour exprimer les interrogations, les craintes et les rejets 
que justifie ce projet qui va gravement affecter l’emploi dans 
l’agriculture et les PME, qui va remettre en cause les normes sociales, 
sanitaires, alimentaires culturelles et techniques en vigueur en France 
et qui va amputer considérablement la souveraineté de notre peuple. 
Après de longs mois de tractations, une date - le vendredi 13 novembre – 
avait été proposée par le Cabinet de Mr Fekl. Un lieu avait été retenu : 
le centre culturel de Samazan, dans la circonscription de Mr Fekl.

Hier, le Cabinet du Secrétaire d’État a fait savoir que, puisque je ne 
suis pas un élu, je ne suis pas qualifié pour dialoguer avec lui. Ainsi 
donc, un ministre de la République ne dialogue pas avec un simple 
citoyen, celui-ci fut-il mandaté par un large collectif d’organisations. 
Pourtant, Mr Fekl ne cesse d’invoquer la nécessaire transparence qui 
devrait accompagner les négociations du TAFTA. Le double langage dont il 
est coutumier continue. Après l’enlisement du dialogue social, voici 
l’enterrement du dialogue citoyen.

Raoul Marc Jennar
Docteur en science politique
Essayiste, auteur de « Le grand marché transatlantique. La menace pour 
les peuples d’Europe »

(Illustration : l’imbu mais illustre inconnu des citoyens, sous-ministre 
du Commerce, Matthias Fekl !)

blogs.mediapart.fr

--
Pierre
==================================================

---
L'absence de virus dans ce courrier électronique a été vérifiée par le logiciel antivirus Avast.
https://www.avast.com/antivirus


Plus d'informations sur la liste de diffusion Stopgmt74_info